Vous êtes ici

Semantis, la réalité augmentée au service de l’apprentissage du français dans les Balkans et Caucase

Etat d'avancement

réalisé
Porteur(s) de projet
Didier Van Der Meeren
Elene Kiladze-Lortkipanidze
Elena Nikolovska
Macédoine
Marija Nesic
Nombre de vues1742
Education
Mise à jour : 17.07.2015

La démarche Semantis vise à montrer comment les connaissances relatives aux contes et légendes des pays partenaires traduits en français par les jeunes peuvent cartographier toute une série d’objets numériques (textes, vidéos, podcast,….) en lien avec l’imaginaire des enfants. Une démarche pragmatique et des schémas de leçons sont proposés dans un portfolio multilingue pour toute nouvelle institutions/corps professoral désireux de rejoindre le projet Semantis qui vise à s’inscrire durablement dans les structures partenaires.

 

Infos complémentaires: 

Le projet Semantis, c’est quoi ?  Voir www.semantica.fr 

  • Des créations numériques d’enfants du collège (10-13 ans) autour de contes de la langue française et/ou de leur langue natale.  Ceci permet la mise en place d’échanges entre collégiens sur des éléments langagiers (grammaire….) mais également sur des aspects plus thématiques et interculturels.  Nous y trouvons des textes traduits, des propositions d’analyse thématique, des questions/réponses d’élèves, des capsules audio/vidéo d’élèves.  Le projet a inclus 3 niveaux d’apprentissage et de progression pour que chaque partenaire et équipe pédagogique puisse se déployer aisément selon ses réalités territoriales et connaissance de la langue française.
  • Un portfolio (recueil) de fiches pédagogiques sur internet : il s’agit de démontrer que les compétences acquises peuvent être représentées sous la forme d’arbres de connaissances et réalité augmentée.  L’outil informatique peut contribuer à une co-construction des savoirs et pratiques à la fois entre collégiens mais aussi entre enseignants.   Les fiches pédagogiques reprennent les animations consacrées à l’usage des NTIC en contexte d’apprentissage du français au sein d’un portfolio accessible sur le site internet du projet http://www.projetsemantis.org .

 

 

Pourquoi  le projet Semantis ?

  • Pour favoriser l’apprentissage de la langue française par et pour les jeunes.
  • Développer l’échange de bonnes pratiques pédagogiques entre enseignants d’écoles différentes de Moldavie, Macédoine, Géorgie, Serbie, Pologne, France et Roumanie.
  • Elaborer un réseau de professeurs de français sensibles aux nouvelles technologies de pointe (réalité augmentée) et à la diversité interculturelle.

Le projet Semantis, c’est pour qui ?

  • Pour les enfants en âge du collège (vers 10/13 ans en moyenne) en classe de français.
  • Pour les établissements scolaires partenaires situés hors de l’espace communautaire avec une préférence pour les pays d’Europe de l’Est et centrale.  Une coopération avec les pays de l’Union est prévue.

Le projet Semantis est financé par qui ?

Qu’est-ce que le projet Semantis finance et sur quelle période ?

  • l’installation d’un local cybermédia et l’infrastructure technologique dans l’école partenaire ainsi que la formation continuée des profs partenaires.  
  • L’organisation de voyages avec les élèves des classes participantes et professeurs (visites à Bruxelles, Sibiu, Belgrade, Tbilissi et Wroclaw)
  • La valorisation sous forme salariale d’un référent pédagogique (professeur ou animateur/trice) affecté au projet dans l’école partenaire.
  1. Par qui le projet Semantis est-il organisé et contrôlé ?
  • Une équipe de coordination sur la gestion du projet et les questions pédagogiques avec les professeurs.  Le comité d’accompagnement est composé de professeurs des Universités de Serbie et Roumanie (T. Sotra, D. Popescu) et CNRS (AM Laulan)
  • 2 référents technologiques sur les questions techniques (volet hébergeur et développement) – Université de Sibiu (RO)
  • Un comité d’observateurs (qui analyse les développements du projet et leur cohérence)

 

  1. Porté par qui ?

L’association sans but lucratif « Le Monde des Possibles » située à Liège en Belgique est membre du Chapitre Wallonie de l'Internet Society - http://www.wallonie-isoc.org/.  L’ASBL (www.possibles.org) est reconnu  par la Fédération Wallonie Bruxelles, la Wallonie, La Ville et la Province de Liège pour ses actions d’éducation populaire et de formation au français langue étrangère et nouvelles technologies depuis mars 2001.  L’association a implémenté le réseau européen de lutte contre les discriminations Diversity Crew avec le soutien de la Commission européenne (EACEA - www.diversitycrew.eu) ainsi qu’un projet de lutte contre les violences faites au femmes (Projet New Start - Daphné – 2014-2016)

 

Résumé 

L’utilisation du média numérique par les enfants dans l’expression de leur culture soutien leur apprentissage de la langue française d’une part mais aussi une ouverture à la diversité culturelle du monde d’autre part.  Bien que ces objets numériques constituent la forme d’expression dominante du projet, la force de Semantis réside également dans le processus social implémenté et le développement d’une méthode d’apprentissage coopératif sur l’Europe de l’Est/Caucase (Serbie, Moldavie, Macédoine, Géorgie, Roumanie et Pologne).  Semantis est caractérisé par une dimension d’échanges internationaux pour des enfants qui n’ont pas un accès aisé aux NTIC.  Dans une approche pleinement participative, ces enfants déploient une co-construction de nouvelles pratiques qui promeuvent la langue française et la diversité culturelle sur Internet.

Depuis mars 2013, les enfants se sont appropriés le matériel NTIC acheté par le soutien de l’OIF-FFI pour faire varier leur perception des contes et légendes de leur pays.  L’expression s’est ici modulée sur un spectre allant du podcast à la mise en scène d’une pièce de théâtre dont les phases furent numérisées par les enfants eux-mêmes. 

Les contenus numériques des enfants sont agrégés sous une plateforme pédagogique Moodle dont la structure permet à la fois aux enfants et aux enseignants de développer des scénarios pédagogiques innovants.  Complémentairement aux avancées du projet, nous sommes en cours de réflexion sur la libéralisation des contenus et pratiques souvent captives à ces plateformes pédagogiques.  Un des volets de pérennité de l’action Semantis réside dans l’accessibilité de tous les contenus des enfants au-delà de leur accompagnement scolaire.  L’implémentation d’une application intégrée sur Smartphone rendant l’accès aux contenus numériques du Moodle constitue une piste pertinente pour rejoindre l’esprit des arbres de connaissances que nous cultivons depuis le début du projet.  Ces arbres de la connaissance indexent une forte dimension citoyenne dans la démocratisation de l’internet et son accès ici aux jeunes d’origine étrangère.

Partenaires

Le Forum Liège 2015 est un projet de l’OIF organisé en collaboration
avec la Fédération Wallonie - Bruxelles

African, Caribbean, and Pacific Group of States

En savoir plus à propos des partenaires